La tradition du "Pain des morts"

Retrouvez l'inspiration en Alta Rocca/Côte des Nacres

Le pain des morts est vendu en Corse au moment des fêtes de la Toussaint. C’est un pain brioché sucré avec des noix et des raisins secs.

Une antique tradition faisait croire que les morts se réveillaient dans la nuit du 1er au 2 novembre. On laissait donc les portes ouvertes, la cheminée allumée et du pain sur la table. Et bien sûr, comme aucun mort ne se réveillait, les vivants mangeaient le pain le lendemain. Il pouvait s’offrir aux pauvres et aux amis.

RECETTE

Ingrédients

– 300 g de farine,
– 1 sachet de levure de boulanger (délayée dans un ½ verre d’eau tiède),
– 60 g de beurre,
– 50 g de sucre,
– un peu de sel,
– 2 œufs,
– 10 cl de lait,
– 60 g de raisins secs et 60 g de noix,
– 1 zeste de citron.

Préparation

Mettre la farine en puits, puis ajouter le sucre, le beurre, le lait, le zeste, les œufs et la levure. Mélanger le tout.

Déposer la pâte sur une planche et pétrir 10 mn jusqu’à ce qu’elle soit élastique.

Hacher grossièrement les noix et couper les raisins secs. Les ajouter à la pâte.

Faire une boule farinée et couvrir d’un torchon propre.

Laisser reposer 1 heure. Préchauffer le four 10 mn  avant la fin du repos, à 180 °.

Puis, former 2 boules dorées à l’œuf. Les déposer sur un papier sulfurisé et les mettre à cuire pendant 40 mn à 180 °.

Copyright Photo Cathytutu

Une tradition, ce n'est jamais qu'un progrès qui a réussi